Back to Top Clostridium difficile (C. difficile) - L'Hôpital d'Ottawa
 

C. difficile est l’une des nombreuses bactéries qui évoluent dans l’environnement et les intestins. Chez la plupart des gens, cette bactérie ne pose aucun risque pour la santé. Cependant, il arrive que des patients contractent une maladie associée à C. difficile (MACD) après avoir pris des antibiotiques. Les antibiotiques agissent contre l’ensemble des bactéries, les mauvaises comme les bonnes. C’est la diminution du nombre de bonnes bactéries dans le corps qui entraîne la multiplication des bactéries C. difficile, causant de la diarrhée et des lésions aux intestins.

Les MACD sont la cause la plus courante de diarrhée infectieuse dans les établissements de santé. Les symptômes d’une MACD sont habituellement légers, mais peuvent devenir graves. Dans les cas graves, le patient peut devoir subir une chirurgie. Dans les cas extrêmes, une MACD peut être mortelle.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de renseignements sur le C. difficile à l’intention des patients.

Taux d’infection à C. difficile

Il est important de noter que le taux de C. difficile à l’hôpital peut varier au cours d’une année pour différentes raisons. C’est d’ailleurs le cas pour toutes les infections. Par exemple, nous admettons davantage de patients atteints d’une infection respiratoire en hiver. L’augmentation du nombre d’infections respiratoires amène bien souvent le personnel à prescrire davantage d’antibiotiques, ce qui contribue grandement à l’apparition de nouveaux cas de C. difficile.

Les cas de C. difficile sont généralement contenus dans une unité ou un secteur limité de l’Hôpital. De plus, il y a relativement peu de cas de C. difficile par rapport au nombre total de patients.

L’Hôpital s’est doté de procédures pour contrôler et gérer les nouveaux cas de C. difficile conformément aux normes provinciales :

  • Nous isolons tout patient qui a ou qui pourrait avoir le C. difficile et mettons des gants avant d’entrer dans sa chambre.
  • Nous faisons passer un test de dépistage à tous les patients qui ont ou qui pourraient avoir le C. difficile.
  • Nous rappelons au personnel l’importance de bien se laver les mains.
  • Nous faisons nettoyer correctement les chambres de tous les patients.
  • Nous renseignons les visiteurs sur la bonne façon de se laver les mains et les autres mesures de contrôle des infections.
  • Nous donnons des séances d’information au besoin pour que tous les membres de notre équipe soient informés des dernières stratégies de gestion de C. difficile.
  • Nous veillons à traiter correctement tous les patients qui ont le C. difficile.

Pour connaître les taux mensuels d’infections nosocomiales à C. difficile, cliquez sur les liens suivants :

Les taux d’infection à C. difficile à L’Hôpital d’Ottawa

Les taux d’infection à C. difficile à L’Hôpital d’Ottawa
  Campus Civic Campus Général Centre de réadaptation
Mensuel Cas d’inf. nosoc. *Jours-patient Incidence / 1 000 jours- patient Cas d’inf. nosoc. *Jours-patient Incidence / 1 000 jours- patient Cas d’inf. nosoc. *Jours-patient Incidence / 1 000 jours- patient
Année financière 2022-2023
Avril 2022 <5 16,505 0.12 <5 15,481 0.26 0 1,546 0.00
Mai 2022 <5 16,574 0.12 <5 16,602 0.12 0 1,549 0.00
Juin 2022 <5 16,399 0.24 <5 16,666 0.06 0 1,746 0.00
Julliet 2022 <5 16,739 0.24 5 16,810 0.30 0 1,653 0.00
Août 2022 5 16,422 0.30 <5 16,116 0.19 0 1,704 0.00
Septembre <5 16,643 0.12 <5 16,254 0.18 0 1,793 0.00
Octobre 2022 <5 17,215 0.06 <5 16,784 0.12 0 1,929 0.00
Novembre 2022 <5 17,008 0.12 <5 16,110 0.12 0 1,954 0.00
Décembre 2022 <5 17,768 0.23 <5 17,052 0.06 0 1,666 0.00

Page mise à jour le 7 février 2023